Hibernation sans tapon

Mon dernier post date de novembre. Depuis j’hiberne dans ma tanière.

Mais aujourd’hui les premiers signes du printemps : bourgeons, fleurs, giboulées… Le soleil aux terrasses des cafés qui attire les curistes revenus

Les hommes aussi s’agitent (en gilet jaune ou sans) et le tablier du pont transbordeur va bientôt être posé, dernière étape avant sa renaissance. L’Hermione fait peau neuve avant son départ en avril pour une virée en Bretagne.

Première grande sortie avec nos vélos, de Rochefort à Saint Hippolyte en passant par Tonnay Charente. 22 kilomètres en tout

2 réflexions au sujet de “Hibernation sans tapon”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s